logo mesemrom

DEFENSE ET SOUTIEN AUX ROMS DE PASSAGE A GENEVE

 

images d'Eric Roset

 

 

  Accueil    Projets    Statuts    Evenements    Archives    Photos    Infos    Liens    Contact    Newsletter 

Newsletter 2009

Année 2009

Mot de la presidente

Dina Bazarbachi

Chers Membres, chers Amis, chers Bénévoles,

L’année précédente et cette année ont été, pour Mesemrom, riches en événements et actions diverses que nous avons notamment évoqués lors de l’assemblée générale. De nombreux membres n’y assistaient pas, de sorte qu’il a paru judicieux au Comité de rédiger une newsletter, afin qu’ils soient informés des activités menées au sein de l’association.

Cette première Newsletter a pour but de présenter les différentes commissions qui ont été nouvellement crées, ainsi que leurs activités.

Dans la mesure où il est important d’unir nos forces pour faire respecter les valeurs qui nous tiennent à cœur, si vous désirez prêter votre concours actif vous pouvez, le cas échéant, nous faire connaître vos disponibilités en adressant un courrier électronique au Comité.

Il est primordial, au vu de la situation alarmante quant aux agissements inacceptables dont les Roms sont victimes en notre ville, que notre voix se fasse entendre et que nos interventions soient prises au sérieux par les institutions, autorités genevoises et suisses auxquelles nous nous adressons.

Je profite également de cette occasion pour remercier tous les bénévoles de l’association de leur dévouement sans faille et du temps considérable consacré pour défendre les droits des Roms.

Je vous adresse à toutes et à tous mes salutations amicales et vous souhaite une bonne lecture.

Commission culturelle

Afin de présenter la culture rom et de lutter contre les préjugés dont cette population est victime, cette commission a pour but d’organiser des manifestations culturelles.

A cette fin, nous organisons des événements ouverts au grand public où sont notamment conviés conférenciers, photographes, musiciens et danseurs. Ces soirées permettent de tisser des liens interculturels avec les Roms de passage à Genève dans un cadre festif.

Ainsi, lors de la Journée internationale des Roms, le 8 avril 2009, Mesemrom a organisé une belle soirée en l’honneur des Roms qui s’est déroulée au Contretemps avec la présence de nombreux musiciens d’horizons différents. Pour animer nos sens et débuter la soirée en beauté, nous avons eu le plaisir de déguster des spécialités roumaines, préparées à cette occasion par des femmes roms.

MESEMROM participera à l’occasion de la Conférence mondiale contre le racisme à Genève et solidaire du Forum de la société civile au rassemblement contre le racisme et la xénophobie le samedi 18 avril à 15h00 à la Place Neuve à Genève et appelle ses membres à s’y joindre.

Enfin, cette année, l’association sera présente au Salon du livre et de la presse où elle accueillera l’exposition « Ceux que l’on nomme… » des photographies d’Eric Roset et d’Isabelle Maurice. Mesemrom aura également le plaisir de recevoir à cette occasion Madame Claire Auzias, écrivaine et historienne, pour une conférence sur le thème « Femmes tziganes » le mercredi 22 avril 2009 à 15h30.

Commission informatique

La commission informatique a créé le site de l’association. Celui-ci est régulièrement mis à jour notamment l’agenda des évènements culturels et les communiqués de presse. Récemment des nouveaux liens, ainsi qu’un formulaire de contact ont été crées et la Newsletter sera disponible sur le site.

Suite à notre dernier voyage en Roumanie, en janvier 2009, la galerie photo a pu être complétée avec des images récentes qui témoignent, pour certaines, des conditions difficiles en hiver en Roumanie.

Commission juridique

Cette commission a pour but de combattre l’injustice et, en général, toute atteinte arbitraire portée aux droits des Roms.

Les facultés de plus en plus larges consenties aux fonctionnaires de police dans notre canton en vue de réprimer la pauvreté, amènent certains à abuser des pouvoirs de leur charge à l’encontre les Roms. C’est ainsi que nous avons été amenés à défendre, sur le plan juridique, des Roms qui ont été malmenés psychiquement et physiquement par la police (rétention durant des heures dans des postes de police sans qu’aucun délit ne puisse être retenus contre eux, fouille au corps injustifiée, le plus souvent dans la rue, agressions physiques telles que de les tirer par les cheveux pour les obliger à se déplacer, évacuations musclées de leurs lieux de vie, saisie de leur argent, les obliger à payer avec leurs deniers de prétendues amendes (non notifiées) concernant des personnes avec lesquelles ils se trouvent, inscriptions manuscrites avec la mention « mendiant » dans les passeports qui leur sont soumis par les personnes contrôlées, etc.)

Nous sommes également intervenus auprès du Service des Contraventions afin de récupérer, pour leur compte, de l’argent saisis illégalement sur leur personne. Par ailleurs, nous avons effectué près de 300 oppositions à des contraventions qui ont été notifiées de manière indue dans la Feuille d’Avis Officielle. En effet cette voie n’est ouverte qu’à des personnes ne disposant pas de domicile, or, tel n’est pas le cas s’agissant des Roms de passage à Genève qui, disposent tous d’une adresse figurant d’ailleurs sur leur carte d’identité.

Les Roms sont également depuis peu condamnés par ordonnance de condamnation pour infraction à la loi fédérale sur les étrangers au motif que lors de contrôles de police, ils ne présentaient pas de passeport mais seulement une carte d’identité.

Nous nous sommes donc opposés à ces ordonnances de condamnation et un premier procès au Tribunal de Police a été appointé le lundi 23 mars 2009. Sur notre appel, diverses associations et organisations diverses défendant les droits humains ont assisté au procès qui a abouti à un acquittement.

Le second procès a été agendé le 7 mai 2009 à 9h30 au Tribunal de Police où vous êtes tous conviés.

Commission projet

Cet hiver, des membres de l’association se sont rendus une nouvelle fois à Aiud, village au Nord de la Roumanie pour rencontrer le Maire et ses collaborateurs dans le cadre du projet des bains et lavoirs publics (cf. dossier des bains et lavoirs publics sur le site).

Différents emplacements pour le projet de bains et lavoirs publics nous ont alors été présentés par les autorités locales.

Suite aux discussions menées avec les habitants des deux principaux quartiers roms du village et nos partenaires, nous avons conclu que le centre ville était un emplacement stratégique. D’une part, en raison de son accessibilité, proche de l’école et du marché où les roms se rendent régulièrement. D’autre part, car nous bénéficierons des fondations déjà existantes d’une ancienne centrale thermique. Cet emplacement géographique des bains a également pour avantage de permettre à tous les habitants précarisés d’Aiud (Roms ou non Roms) d’en profiter. En conséquence, ce projet est non seulement un projet sanitaire mais également d’intégration car les bains seront un lieu public où se rencontrera l’ensemble de la population d’Aiud.

Ce projet a été officialisé avec la mairie d’Aiud au mois de mars 2009.

MESEMROM est donc à la recherche d’un montant de 100’000 francs, coût du projet global.

Si cette somme pouvait être réunie rapidement, les travaux de constructions pourraient commencer au début de l’été et les bains seraient utilisables dès l’automne 2009.

Commission sociale

Nous avons plusieurs actions :

Nous organisons continuellement une récolte d’habits. Ces habits sont, soit distribués aux Roms actuellement à Genève, soit distribués en Roumanie lorsque des membres de l’association s’y rendent.

Durant l’hiver, nous essayons de nous rendre régulièrement à la Protection Civile des Vollandes (lieu d’accueil d’urgence géré par la Ville de Genève). Sur place, nous proposons notre aide aux travailleurs sociaux en traduisant ou clarifiant certaines incompréhensions dues à la langue et à la culture. Cet endroit nous permet aussi de rencontrer les Roms de passage à Genève, de prendre de leurs nouvelles et de connaître leurs besoins.

Nous organisons des rencontres avec des politiciens, des travailleurs sociaux et des associations ou organisations en contact régulier avec les Roms. Le but de ces rencontres est d’apporter un complément d’information sur la réalité sociale des Roms en Roumanie et à Genève afin de permettre de mieux les comprendre.

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)

Accueil-Projets-Statuts-Evénements-Archives-Photos-Infos-Liens-Contact

Plan du site -Copyright images: Eric Roset

Propulsé par Wordpress | Thème par WP Remix | Traduction (niss.fr)

¨