logo mesemrom

DEFENSE ET SOUTIEN AUX ROMS DE PASSAGE A GENEVE

 

images d'Eric Roset

 

 

  Accueil    Projets    Statuts    Evenements    Archives    Photos    Infos    Liens    Contact    Newsletter 

Newsletter 2011

Année 2011

Evolution du projet des bains d’Aiud

La transmission des fonds s’est échelonnée en trois versements depuis l’année passée selon une convention passée avec la Mairie d’Aiud depuis 2010.

Un membre du comité s’est rendu deux fois sur place pour constater l’avancée des travaux et est revenu impressionné par la qualité des travaux et du matériel utilisé. A l’initiative de la mairie, ont été posés des panneaux solaires, ce qui souligne leur implication.

Le canton de Genève, donateur principal, nous a demandé un rapport détaillé. La fin des travaux a été retardée par des détails techniques à présent résolus. Il reste à acquérir les machines (à laver et de séchage) et l’appel d’offre est en cours, ce qui a entraîné un nouveau retard.

L’inauguration des bains publics est proche. Nous faisons pression sur la municipalité d’Aiud, pour que le projet soit terminé à fin décembre.

Les bains sont situés à une « intersection » entre le quartier rom et une autre partie de la Ville, ce qui permettra non seulement aux Roms de pouvoir les utiliser, mais aussi à toutes personnes vivant dans la précarité.

Commission juridique

Quelques 30’000 oppositions sont en cours. Sur oppositions, les juges de première instance ont réduit certaines amendes à 10% de leur somme initiale. Un appel concernant le premier jugement suite aux notifications des amendes en Roumanie, était pendant et le premier arrêt de la Cour de Justice a été reçu aujourd’hui, le 11 novembre. Nous avons eu gain de cause au motif que le Tribunal de police avait violé les droits de la défense en ne respectant pas la procédure en matière de convocation.

Saisies d’argent

Changement depuis le 1er janvier 2011 : nouveau code de procédure pénale. Les policiers doivent tenir compte du minimum vital de la personne lorsqu’ils effectuent une saisie d’argent pour des arriérés d’amendes. Aussi, normalement il ne devrait plus y avoir de saisies d’argent, compte tenu de la grande précarité dans laquelle vivent les Roms. Le code de procédure stipule l’obligation de rendre une ordonnance de séquestre et de tenir compte du minimum vital. Nous avons recouru à la Cour de Justice afin d’obtenir un arrêt de principe sur ce sujet et nous avons obtenu gain de cause. Cependant, la Cour de Justice a affirmé dans un arrêt récent que les policiers ne peuvent pas saisir le minimum vital, sauf si c’est le fruit d’une infraction.

Abrogation de la loi anti-mendicité

Il faut envisager d’aller jusqu’à la Cour européenne des Droits de l’Homme (Strasbourg) pour obtenir la suppression de cette loi.

 Commission culturelle

8 avril

Les Roms présents à Genève et la population ont été invités à un moment festif. Un match de football s’est improvisé l’après-midi, ainsi qu’un atelier de fabrication de banderoles, sur la Plaine Plainpalais. A la Maison des Associations Nouka Maximoff, fille du premier écrivain rom, a conté des histoires en lien avec la culture rom. Beaucoup d’enfants étaient présents. La soirée s’est poursuivie avec un groupe de musiciens des rues et de manele (style musical).

C’est la première fois que les membres et sympathisants de MESEMROM ont été impliqués avec le Comité dans une collaboration sur le long terme. Bel exemple d’échange d’idées, très belle fête. Les Roms, hommes et femmes, ont fait le repas qui a été offert durant la soirée. Notre souhait est de garder cette dynamique et de poursuivre cet objectif de participation de tous pour le 8 avril prochain.

Kesaj Tschavé

Nous avons eu le plaisir d’accueillir la troupe Kesaj Tschavé à Genève. Kesaj Tschavé c’est d’abord une histoire humaine. Celle de jeunes Roms désireux de partager leur spontanéité et leur enthousiasme par la musique, le chant et la danse. L’histoire du groupe démarre en 2000 dans les bidonvilles Roms en Slovaquie, à l’initiative d’Ivan Akimov (musicien professionnel) et d’Helena Akimova (éducatrice de rue).

Le collectif créé se veut d’abord une plate-forme ayant pour but d’aider, à travers la musique et la danse, les jeunes Roms en difficulté. La jeunesse, la générosité et le plaisir évident que le groupe prend sur scène, transformant chacun de ses spectacles en un moment rare et unique, lui font rapidement conquérir un vaste public en Slovaquie, puis en République Tchèque, Hongrie, Pologne, Suisse, France ….

Proposition de les faire revenir pour avoir à nouveau ce moment magique. Difficile, car il sont 20 et c’est un problème pour les loger. Nous espérons pouvoir trouver les moyens financiers pour ce faire.

Collectif du 17 octobre

A l’occasion de la Journée mondiale du refus de la misère, le collectif affirme sa solidarité avec ceux qui vivent dans la pauvreté et déclare que seul un développement qui n’oublie personne est durable.
Le collectif du 17 octobre créé l’année précédente rassemble à présent 12 associations. Il a invité au dialogue les représentants politiques.
L’événement a eu lieu sur un week-end.
16 octobre : journée du droit à l’alimentation avec Jean ZIEGLER qui a présenté son livre ;
17 octobre : des revendications communes sont présentées lors d’une intervention à l’ONU.

Campagne QUE SAVONS-NOUS DES ROMS ?

Dans un contexte genevois figé par des mesures punitives ciblant particulièrement les Roms mendiants et la méconnaissance des citoyens concernant cette population, Mesemrom a investi l’espace public avec une campagne de 6 affiches intitulées « Que savons-nous des Roms ? ».

Loin de prétendre à une totale déconstruction des stéréotypes sur les groupes roms, il s’agit plutôt d’interpeller le passant sur les a priori qu’il possède à leur encontre.

L’affichage Vert a été prévu dans toute la ville. Campagne peu remarquée, car l’affichage coûte très cher à Genève. La diffusion sur internet a, par contre, été bien plus efficace. D’autres associations nous ont demandé des affiches pour leur propre utilisation.

Une discussion publique a eu lieu fin juin pour présenter la campagne des 6 affiches. Cette rencontre a eu beaucoup de succès et a touché un vaste public.

Commission informatique

Le site internet est régulièrement actualisé. Il est proposé aux membres de ne pas hésiter à faire des suggestions pour améliorer la forme et/ou le contenu. La première page du site subira des modifications dans l’année en cours, pour faciliter l’accès à l’information et pour une présentation plus claire.

Commission sociale

La présence sur le terrain fait partie des priorités de Mesemrom. Les Roms continuent à mendier et continuent à subir des humiliations de toutes sortes. Parfois ils protestent et s’adressent à l’Étude d’avocats afin de se plaindre de discriminations ou de traitements humiliants. Des articles dans GaucHébdo sur le collectif du 17 octobre témoignent de ces situations. Les Roms ont certes besoin de beaucoup, mais surtout d’être considérés comme des êtres humains.

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)

Accueil-Projets-Statuts-Evénements-Archives-Photos-Infos-Liens-Contact

Plan du site -Copyright images: Eric Roset

Propulsé par Wordpress | Thème par WP Remix | Traduction (niss.fr)

¨