Communiqués de presse du 3 novembre 2009 de Mesemrom, association pour les Roms à Genève

logo mesemrom

DEFENSE ET SOUTIEN AUX ROMS DE PASSAGE A GENEVE

 

images d'Eric Roset

 

 

  Accueil    Projets    Statuts    Evenements    Archives    Photos    Infos    Liens    Contact    Newsletter

Prix des droits humains décerné par la ville de Genève le 12 mai 2011

 

Voici le discours prononcé pour l'occasion:

 

Mesdames et messieurs les élus,

 

Mesdames et messieurs, chers amis,

 

C’est, pour Mesemrom, un très grand honneur que de recevoir, ce jour, le prix prestigieux des droits humains décerné par la ville de Genève.

 

Nous vous en remercions.

 

Notre pays et, en particulier notre ville, sont traditionnellement attachés à la défense des droits humains, qui comprennent aussi les droits économiques et sociaux.

 

Ceux de pouvoir travailler, disposer d’un toit, bénéficier de soins, scolariser les enfants…

 

Des esprits chagrins crient au scandale suite au choix que vous avez fait de décerner ce prix à Mesemrom, prétendant qu’il serait utilisé pour contrer les actions policières ou celles des autorités pour éradiquer ce qui est – pour certains – considéré comme un nouveau fléau – la mendicité.

 

Au delà des visées politiques de quelques populistes – qui ont habilement utilisé cette cause comme tremplin électoral – il faut revenir à la réalité.

 

C’est en effet malheureusement de la méconnaissance de cette population et des difficultés qu’elle rencontre, tant dans les pays dont elle est originaire que partout en Europe, que résulte la discrimination dont elle est victime.

 

Mesemrom a été fondée en 2007 pour combattre l’injustice et, en général, toute atteinte arbitraire portée aux droits des Roms. Elle défend les principes d’égalité, de liberté et de justice.

 

Nous nous sommes donné pour mission de lutter contre les préjugés et discriminations dont est victime cette population particulièrement vulnérable.

 

C’est dans cette perspective que nous entendons utiliser le montant du prix qui nous est remis aujourd’hui.

Que les esprits chagrins, dont je vous parlais tout a l’heure, soient rassurés, cet argent ne sera en aucun cas utilisé par la commission juridique de notre association en relation avec la contestation des amendes, qui fait aussi partie de notre lutte de principe.

 

Pour Mesemrom, les mesures coercitives et les sanctions pénales n’apportent en aucun cas une solution à une problématique liée à la misère, qui ne pourra trouver une issue qu’avec un collaboration active et positive entre nos politiques et ceux des pays d’origine des Roms.

 

C’est ainsi que nous avons mis sur pied un campagne d’affichage pour lutter contre les clichés – qui débutera la semaine prochaine – et que nous organiserons, comme nous l’avons déjà fait, des événements culturels pour que notre population comprenne – enfin – que la pauvreté extrême n’est pas un choix, mais une dure réalité.

 

Je me dois de rappeler ici que cette réalité a cependant été bien comprise par les élus de la ville de Genève, qui ont, cet hiver, ouvert un deuxième centre d’accueil afin d’héberger, durant les grands froids, les Roms astreints a passer quelques temps chez nous pour tenter de survivre.

 

Je rappelle aussi que tant la ville, que l’état de Genève, que quelques communes ont participé à la création d’un fond qui nous a permis, avec la commune d’Aiud en Roumanie d’entreprendre la construction de bains et lavoirs publics qui devraient s’achever au courant de cet été.

 

Ces bains et lavoirs publics donneront la possibilité non seulement aux Roms, mais aussi à la population roumaine vivant dans la précarité, de disposer des moyens basiques de se laver et laver leurs vêtements.

 

Merci aussi à toutes les autres organisations et associations qui nous ont apporté leur précieux soutien dans nos diverses actions, en particulier la ligue suisse des droits de l’homme, section Genève, qui s’est toujours tenue a nos côtés dès le départ.

 

Les Roms ont été extermines par centaines de milliers durant la deuxième guerre mondiale et sont encore et toujours victimes de discriminations.

 

Il faut que cela cesse.

 

Pour l’honneur de l’esprit humain.

 

Merci une fois encore a la ville de Genève de nous y aider.

Accueil-Projets-Statuts-Evénements-Archives-Photos-Infos-Liens-Contact

Plan du site -Copyright images: Eric Roset